fbpx Revue Santé PiLeJe | De la conception aux 2 ans de bébé : l'importance des 1000 jours Aller au contenu principal
Retour à la thématique Santé du bébé et de l'enfant

De la conception aux 2 ans de bébé : l'importance des 1000 jours

Les 1000 jours correspondent aux 9 mois de grossesse, plus les deux premières années de vie de l’enfant.  Il s’agit d’une fenêtre de sensibilité cruciale pour la santé de la femme enceinte et la santé future de l’enfant.

 

Les 1000 jours correspondent aux 9 mois de grossesse, plus les deux premières années de vie de l’enfant.  Il s’agit d’une fenêtre de sensibilité cruciale pour la santé de la femme enceinte et la santé future de l’enfant.  C’est par conséquent un axe de prévention majeur. Dès le désir de conception, pendant la périnatalité́ et l’allaitement, facteurs impactent la santé de la mère et du nourrisson.

Les statuts micronutritionnels clés, tels que les Oméga 3 DHA, les vitamines du groupe B ou encore l’iode, le magnésium et le fer influencent le bon développement du fœtus, du nouveau-né́, mais aussi la santé physique et mentale de la mère. Si les déficits sont difficiles à corriger avec l’alimentation, des compléments alimentaires peuvent être conseillés dès le désir de conception. 

L’équilibre des microbiotes de la mère et de l’enfant

La venue au monde du bébé donne naissance à son écosystème intestinal, dont la mise en place dépend de différents facteurs, comme le mode d’accouchement, l’alimentation, l’environnement dans lequel il évolue ou encore la prise d’antibiotiques.

Le mode d’accouchement

Le microbiote d’un enfant né par voie basse est composé majoritairement de bifidobactéries et lactobacilles, alors que le microbiote d’un enfant né par césarienne est appauvri en bifidobactéries. Cette différence peut influencer la santé future de l’enfant.

L’alimentation

L’allaitement permet lui aussi la mise en place du microbiote de l’enfant.
Le lait maternel est composé de prébiotiques spécifiques, appelés les HMO, qui favorisent la croissance des bifidobactéries. Parmi ces HMO, on retrouve le 2’FL, ayant de nombreux bénéfices sur le microbiote et le développement du système immunitaire.
Les études montrent qu’une complémentation en 2’FL chez les nourrissons non allaités diminue le nombre d’épisodes d’infections respiratoires.
 
Il existe des solutions pour vous accompagner pendant ces 1000 jours qui comptent. Demandez conseil à un professionnel de santé.

Lire la suite
Qui peut vous conseiller ?

Qui peut vous conseiller ?

Trouvez un professionnel de santé près de chez vous, pour vous conseiller. Bénéficiez d'un conseil
Bénéficiez d'un conseil
}}